Les 3 secrets des “appels à l’action” qui poussent vraiment à l’action

 

Le succès de votre campagne de marketing de contenus réside à la fois au niveau de la qualité et de l’attractivité de vos publications mais aussi des appels à l’action que vous allez insérer dans vos publications.

En effet, l’appel à l’action est le moment ultime où votre visiteur décide de quitter votre site ou au contraire valide ce que vous lui proposez en acceptant l’étape suivante que vous lui proposez.

C’est pourquoi il est important d’adapter vos appels à l’action selon l’objet de votre offre et « l’intensité » que vous souhaitez leur donner.

 

1/ – L’appel à l’action basé sur “la crainte de rater quelque chose”

 

Il s’agit d’appels à l’action du type : “Offre réservée aux [X] premiers inscrits” ou bien “Offre limitée”.

En effet, si vous proposez par exemple une formation en présentiel (où le nombre de participants est limité pour des raisons logistiques), votre appel à l’action devra mettre l’accent sur cette limite.

Ainsi, votre visiteur va avoir plusieurs réactions émotionnelles du type : «ça a l’air vraiment bien, je m’inscris » (réaction basée sur la curiosité) ou encore : « Je ne veux pas rater cela, je m’inscris !» (Réaction basée sur le fait de vouloir être parmi les premiers à s’inscrire).

 

2/ – L’appel à l’action orienté « exclusivité »

 

Il s’agit ici de transmettre l’idée que votre visiteur doit agir maintenant sinon il ne pourra pas le faire une prochaine fois.

L’appel à l’action devra donc intégrer des expressions du type :

  • Dernière chance pour…
  • Quelques exemplaires encore disponibles
  • Fin de l’offre demain
  • Expire bientôt

Ainsi, votre visiteur comprend, y compris au-travers de l’appel à l’action, qu’il doit décider rapidement.

 

3/ – L’appel à l’action orienté « solution »

 

Vous avez une offre qui répond à un réel problème de votre client cible.

Par exemple, dans votre page de vente vous mentionnez : « Vous avez tout essayé pour perdre du poids mais rien ne marche » et vous apportez votre solution au-travers de l’appel à l’action suivant : « Essayez sans risque cette méthode qui a fait ses preuves ».

Dans cet exemple, vous indiquez que vous avez une solution à proposer et surtout vous rassurez votre visiteur avec des mots tels que « sans risque » ou « a fait ses preuves ».

Puis à la fin de votre page de vente, vous pouvez faire un appel à l’action plus direct du type : « Démarrez maintenant et perdez durablement 5 kg en un mois »

 

Que vous souhaitiez écrire des appels à l’action basés sur l’urgence ou bien qui apportent une solution, vous allez pouvoir vous aider des 4 piliers suivants :

 

  • Clair et direct : Par exemple, si vous vendez un e-book, votre appel à l’action devra mentionner le mot « livre ».

 

  • Intéressant : Pour obtenir davantage de clics, les 10-15 mots qui vont composer votre appel à l’action doivent tout de suite montrer l’intérêt pour votre visiteur d’agir maintenant. Ainsi, utilisez plutôt des verbes à l’impératif du type « obtenez », « téléchargez », « réservez maintenant ».

 

  • Placé logiquement : Vous avez écrit un article de blog qui fait la promotion d’une formation en ligne. Il sera donc judicieux de placer votre appel à l’action à la fin de votre article ou bien, si votre article est long (1000 mots), au milieu et à la fin de votre publication.

 

  • Visible : Ce dernier point vient en complément du précédent. Après avoir bien placé votre appel à l’action, ce dernier doit briller par lui-même. Comment ? En le plaçant bien en exergue, séparé du reste de votre texte. Ensuite, n’hésitez pas à jouer avec les contrastes entre votre fond et la couleur de votre appel à l’action.

 

En gardant en tête ces 4 piliers, il ne vous restera plus qu’à déterminer le ton que vous souhaitez à votre appel à l’action.

A vous de … passer à l’action ☺

Articles Récents
Comments
  • Georges TOUSSAINT
    Répondre

    Bonjour,
    Sujet intéressant bien traité et très clair. Bien à vous

Laisser un commentaire