LE secret simple (et pourtant peu utilisé) pour des « appels à l’action » qui convertissent.

Ça y est !

Vous avez rédigé votre article de blog, ou votre publicité facebook ou encore votre page de vente et voilà que vous hésitez au niveau de votre « appel à l’action »…

En effet, votre bouton d’appel à l’action va soit finir en beauté votre argumentation et encourager votre lecteur à cliquer pour en savoir plus ou pour se procurer votre offre ; soit… le faire fuir !

Il ne manque pas d’articles ou de vidéos sur internet qui vous donnent des conseils pour optimiser un bouton d’appel à l’action.

Globalement, il s’agit d’indiquer un sentiment d’urgence et d’écrire un appel à l’action court et simple.

Ce sont de bons conseils. Mais un point très important est souvent négligé dès qu’il s’agit de créer un bouton et un texte d’appel à l’action efficace et convaincant.

Prenons un exemple : Vous avez sûrement souvent observé des boutons d’appels à l’action laconiques du type : « Téléchargez maintenant » ou « Achetez maintenant ».

Ces appels à l’action indiquent un sentiment d’urgence en informant sur l’action à effectuer et dans quel laps de temps.

k-bouton-1-minMais, où est la proposition de valeur ?

Pourquoi les consommateurs devraient-ils télécharger votre contenu ? Pourquoi devraient-ils acheter votre produit ?

La proposition de valeur est souvent la partie la plus difficile dès qu’il s’agit de trouver une formule d’appel à l’action.

Par définition, les appels à l’action doivent rester courts. Ce qui signifie que vous avez un nombre de mots limité à votre disposition.

Pour vous guider, je vous propose de vous poser la question suivante :

Est-ce que votre appel à l’action indique à votre lecteur quoi faire ou ce qu’il va obtenir ?

Allons plus loin.

Votre appel à l’action décortiqué.

Quelle est la différence entre un appel à l’action qui mentionne : « Téléchargez maintenant » et celui qui dit : « Obtenez votre livre blanc gratuitement » ?

Le premier indique au visiteur du site ce qu’il faut faire alors que le second lui montre ce qu’il va obtenir (sous-entendu : la valeur apportée).

Et lequel selon vous va creuser l’écart au niveau de vos statistiques de conversion ?

Comme pour la plupart des gens, le second appel à l’action va remporter le challenge haut la main !  

En effet, plusieurs tests montrent que l’appel à l’action qui indique clairement la valeur de ce qui est obtenu attire davantage le lecteur / consommateur.

Par exemple un bouton « Obtenez un devis gratuit » aura un taux de clics plus important qu’un simple : « Soumettre », placé en bas de votre demande de contact.

De plus, personne n’aime vraiment qu’on nous dise quoi faire de manière sèche et trop directe… N’est-ce pas ?

k-appel-a-laction-2-minComment appliquer cela à votre activité en ligne ?

Au moment de rédiger vos appels à l’action, rappelez-vous ces 3 points essentiels :

  • Quelles sont les motivations, les besoins de votre prospect et qui vont l’inciter à cliquer pour en savoir plus ou pour s’offrir votre produit ou service.

  • Que va-t-il obtenir exactement en cliquant ?

  • La valeur du produit ou service qu’il recevra après avoir cliqué.

Ainsi, la prochaine fois que vous serez tenté de créer un bouton d’appel à l’action du type : « téléchargez maintenant », repensez à ces 3 éléments et soyez créatifs !

Vos taux de conversion ne s’en porteront que mieux.

Articles Récents

Laisser un commentaire