Guest blogging : Augmentez la viralité de vos contenus et attirez de nouveaux clients.

En 2014, Matt Cutts, le « Monsieur SEO » de Google, a publié un article annonçant la fin du guest blogging. Le « guest blogging » en Français consiste à écrire un ou plusieurs articles invités sur un blog « hôte ». Le rédacteur bénéficie d’une visibilité accrue. L’hôte, quant à lui, dispose d’un accroissement d’articles uniques qui participent à son référencement. Mais cela a donné lieu à des dérives, à une sorte « d’industrialisation de liens » à des fins SEO pures. Et Google, forcément, commença à pénaliser certaines pratiques abusives de Guest Blogging.

Mais en tant qu’infopreneur, formateur, coach, utilisant internet pour développer sa communication, doit-on abandonner l’idée de faire ou de proposer du « guest blogging » ?

Comme souvent dans l’entreprenariat : « S’adapter est la clé » et le guest blogging ne fait pas exception.

Voici 3 étapes pour voir ses efforts de Guest blogging réellement récompensés.

1/ – Trouver le bon blog

Proposez un article à un blog déjà lu par des milliers de lecteurs n’aura pas le même impact que si vous écrivez pour un blog récemment lancé.

Réfléchissez à un article pertinent et qui apporte une réelle valeur au blog que vous visez afin de vous faire connaître. Ainsi, si votre article est sélectionné, vous allez accroître votre notoriété et si vous proposez un produit ou un service, vous constaterez également un « pic » au niveau de vos ventes ou de vos demandes de devis.

Autre point important : Regardez attentivement la pertinence du blog que vous ciblez avec votre thématique. En effet, si vous écrivez un article sur la gestion du stress sur un blog de cuisine, les lecteurs risquent de ne pas beaucoup prêter attention à vos propos.

kemalo articles photos4-min2/ Proposez des articles « ressources »

Les articles « ressources » sont des articles qui ne font pas que simplement donner des conseils mais apportent aussi des éléments d’actions, des solutions très précises à un seul problème concret.

N’hésitez pas à apporter plusieurs options, plusieurs types de solutions au problème spécifique auquel vous êtes en train de répondre.

Et en prime, donnez les moyens à vos lecteurs de sélectionner la meilleure option qui peut leur convenir. Apportez des informations qui les aideront à décider.

Enfin, incitez votre lecteur à insérer ses propres pistes, ses ressources. En favorisant de l’interaction, votre article sera davantage partagé sur les réseaux sociaux.

kemalo articles photos5-min3/ – Faites des mises à jour et envoyez les par email

Vous avez fait votre maximum pour rendre votre article le plus complet possible par rapport à un problème donné ? Bravo à vous.

Néanmoins, rien n’est « statique » et vous pouvez tout à fait avoir besoin de rajouter des mises à jour utiles à vos lecteurs.

Proposez, à la fin de votre article, une fenêtre de capture d’email ayant pour titre « Intéressé par ce contenu ? Recevez gratuitement mes mises à jour ».

Vous allez ainsi alimenter votre liste d’abonnés qualifiés (c’est-à-dire réellement intéressés par votre thématique), tout en apportant satisfaction aux lecteurs du blog « hôte ».

Convaincu par le « guest blogging ? »

Faites nous part de vos retours, de vos tests quant à cette pratique à la fois créative et vecteur d’opportunités de développement de votre activité en ligne.

K pouce appel à l'action -min

Articles Récents

Laisser un commentaire