Entrepreneurs du web : 7 leviers émotionnels pour augmenter le taux de conversion de vos emails

 In Articles, blogging, conversions, Ressource

 

Rappelez-vous la dernière fois que vous avez acheté un produit après avoir lu un email ou une newsletter ? A quoi avez-vous pensé ? Qu’avez-vous ressenti au moment d’effectuer cet achat ?

Les émotions jouent un rôle prépondérant dans le comportement des consommateurs.

En effet, il a été prouvé que nous achetons en suivant d’abord nos émotions et que nous rationalisons ensuite nos achats face à nous-même et à nos proches.

Souvent, on pense que l’utilisation des leviers émotionnels est réservée aux échanges verbaux.

Et pourtant l’utilisation des leviers émotionnels au sein de vos campagnes de marketing par email permet de créer de l’empathie auprès de vos lecteurs et par la suite d’augmenter plus rapidement vos taux de conversion.

Si vous n’avez pas encore intégré les leviers émotionnels dans vos campagnes de messages emails, il est maintenant temps de commencer !

Voici comment… après ce petit rappel :

Avant de commencer à écrire vos emails, il est fondamental de définir votre objectif.

Quel est le but de votre campagne email marketing ? Vendre ? Entretenir des relations avec votre liste de contacts ? Grossir vos listes ?

Vous pouvez avoir en tête plusieurs de ces objectifs mais il est essentiel de prendre quelques minutes pour clarifier vos attentes par rapport à votre campagne email ; l’utilisation des leviers émotionnels n’en sera que plus efficace !

On identifie généralement 7 principaux leviers émotionnels.

 

1/ – L’appartenance

Les destinataires de vos emails doivent se sentir comme faisant partie d’un tout. Des mots tels que « famille », « ensemble » ou « coopération » provoquent ce sentiment d’appartenance.

Si vous incluez des images dans vos emails, mettez en avant des personnes qui travaillent en équipe par exemple.

Ce type d’image accentue un sentiment d’appartenance auprès de vos lecteurs.

appartenance-wolfeo-min

 

2/ – L’espoir

L’espoir est le fait d’anticiper que quelque chose de positif va se produire dans le futur.

Une façon de l’appliquer dans votre marketing est d’aider votre lecteur à résoudre un problème en fournissant une solution qui a trait à vos produits, services ou contenu de site web.

Par exemple : « Après avoir vu / lu / appliqué cela, vous n’allez plus vous préoccuper de ce problème ! »

 

3/ – La culpabilité

Il s’agit ici d’alerter votre lecteur sur les conséquences d’une « non action ». Le levier émotionnel de la culpabilité est à manier avec précaution car il ne s’agit pas de mettre mal à l’aise vos lecteurs.

Bien au contraire !

L’idée est d’attirer son attention sur ce qu’il peut effectuer rapidement pour aller plus loin.

Par exemple : « En utilisant notre produit [ou service], vous allez gagner du temps. Par conséquent vous gagnez aussi en efficacité pour mieux servir votre clientèle ».

 

4/ – La vanité

La vanité fait appel au sentiment de fierté, à l’estime de soi.

Il s’agit ici d’aider votre lecteur à passer au niveau supérieur grâce à vos produits ou services.

Mais parfois, ce dernier a tendance à se dévaloriser (consciemment ou inconsciemment) et va remettre à plus tard son achat en indiquant qu’il ne se sent pas prêt, etc.

Or, s’il est abonné à vos publications, qu’il suit ce que vous faites régulièrement, c’est qu’il / elle est déjà très intéressé par votre offre.

Par conséquent, proposez à votre lecteur un exercice de visualisation en lui faisant imaginer comment serait son quotidien s’il utilisait votre produit ou service.

Cela va l’aider à prendre conscience qu’il est capable de sortir de sa problématique.

 

5/ – La peur

Comme pour le point 4, votre prospect a besoin d’être rassuré et de comprendre que s’il n’agit pas, sa situation ne va pas évoluer.

Le but ici est de souligner que vous avez fait un constat par rapport à un problème donné et que suite à ce constat, vous avez trouvé une ou plusieurs solutions.

Ce levier émotionnel est à utiliser avec précaution car l’idée est d’alerter (et non pas effrayer) votre lecteur. Il est souvent combiné avec un effet type « curiosité ».

Par exemple : « Une personne sur 6 qui vit en Europe aurait pu éviter cette [situation précise], si elle avait su cela plus tôt… ».

 

6/ – L’envie

Votre lecteur se sentirait-il mieux s’il pouvait dépasser ses blocages grâce à votre service de coaching ? Ou bien parviendrait-il à maigrir grâce à vos compétences en nutrition ?

Alors, donnez-lui envie d’en savoir plus en lui expliquant ce qui va changer pour lui /elle s’il fait appel à votre service et à vos produits.

Mettez en avant les témoignages de vos anciens clients et expliquez ce que vous offrez en évitant tout jargon !

Employez plutôt les mots et expressions que vous aurez identifiés auprès de vos actuels ou anciens clients pour démontrer que vous avez compris leurs besoins et savez comment les aider.

objectif-wolfeo-min

 

7/ – L’attrait pour le gain

L’être humain est plus enclin à faire des efforts quand il entrevoit une récompense.

Affirmez clairement les bénéfices de votre programme ou de votre produit en utilisant par exemple des statistiques ou toute autre donnée chiffrée qui va venir appuyer votre argumentation.

Par exemple : « Perdre 5 Kg en 3 semaines ET ne plus jamais les reprendre ! »

 

Et vous ? Utilisez-vous les leviers émotionnels décrits ci-dessus ? Ou bien d’autres déclencheurs que vous avez testés ?

Expliquez-nous dans les commentaires comment vous vous y prenez.

Recent Posts

Leave a Comment